top of page

L'éveil des Madeleines

Voici l'extrait d'une séance d'hypnose spirituelle dans laquelle ma cliente et moi avons eu l'immense bonheur de rencontrer des Madeleines. Cette séance fut très énergétique et tu pourras recevoir des libérations et des énergies en prenant le temps de la lire dans le calme. Bon réveil à toi, soeur Madeleine. :)



Femme : C’est sombre autour de moi. Je suis dans une grotte sacrée, accompagnée d’Anna, Marie, Marie Madeleine et Élizabeth. Elles me disent que leur message sera simple, mais très important et hyper énergétique. Elles sont honorées de notre présence et transmettrons de nombreux codes de lumière à celles qui auront vent de cette rencontre.


Caroline : C’est merveilleux et nous sommes très heureuses d’être présentes aujourd’hui. Que veulent-elles nous dire?


F : Elles disent à la blague qu’il était temps que nous arrivions. (rire) Elles rigolent parce que notre chemin fut long avant de nous retrouver, mais il faut aussi bien respecter notre rythme. Plus sérieusement, il est important de rester centrer, puisque nous sommes les piliers. Cette information peut ne pas nous faire de sens en ce moment, mais nous comprendrons éventuellement. Poursuivre la mission des Madeleines fait partie de notre mission et bien plus encore, mais ce n’est pas l’heure de recevoir tous les détails.


C : D’accord, alors que doit-on faire en ce moment?


F : Purifier nos mémoires de Madeleines est essentiel et chacune vivra des libérations nécessaires à des niveaux différents. Ton rôle, Caroline, est d’aider les Madeleines en leur créant un soin énergétique qui va vraiment adoucir leurs libérations et éveiller ce qui sommeillent en elles.


C : Il est vrai que les Madeleines ont des mémoires qui peuvent être difficiles à transmuter, alors il me fera grand plaisir de les accompagner là-dedans. (Plus d’informations ci-dessous)


F : Bien. Elles nous disent aussi de ne pas douter, car même si les guidances que l’on reçoit peuvent parfois nous paraitre un regard d’égo, cela n’est pas! Nous devons avoir la foi dans nos ressentis et nous ouvrir à l’idée que nous sommes plus que ce que nous croyons. Nous ne devons pas nous sous-estimer ni nous voiler la face. Nous devons ouvrir les yeux sur ce qui est devant nous, sans prendre plusieurs jours avant de le comprendre. Nous devons aussi prendre soin de nous et écouter notre corps qui intègre beaucoup de lumière. Si cela nécessite de ne rien faire et de prendre notre temps, il en est ainsi. Nous intégrons parfois des énergies si fortes qu’elles nous fatiguent pendant plusieurs jours et c’est normal. Il ne faut pas s’inquiéter, mais permettre davantage de douceur à notre corps.


C : Nous ne devons pas oublier que nous nous initions au travers de la vie terrestre qui poursuis son cours.


F : Exact. Nous sommes initiées depuis notre enfance, par le choix de notre famille et des difficultés qui se sont trouvées sur notre route. Toute la souffrance vécue avait un sens profond initiatique à la voie des Madeleines afin de retourner vers l’amour inconditionnel.


C : Nous devions grandir là-dedans.


F : Oui, car cela nous a permis d’apprendre tant de choses rapidement. Elles me disent que maintenant, nous devons pardonner et rester centrer. Nous pouvons aussi faire appel plus souvent à l’énergie christique.


C : Dans quelles situations pouvons-nous y faire appel?


F : Toutes! Pour des trucs très simples de la vie ou des situations complexes. Nous avons vraiment besoin d’aide, alors nous devrions y faire appel en toutes circonstances. L’énergie christique dorée apporte la joie et le bonheur.


C : Je me demande pourquoi nous appelons le regroupement de femmes des Madeleines. Je sais que Marie Madeleine se nomme en réalité Marie de Béthanie.


F : Au départ, ce fut utilisé pour souligner leurs larmes et leur vulnérabilité. La connotation n’était pas positive.


C : Cela me fait penser à l’expression ‘Pleurer comme une Madeleine’, qui signifie pleurer à chaudes larmes, d’une manière excessive. C’est souvent utilisé de façon plutôt péjorative pour diminuer les femmes.


F : Exactement. Ils ont ainsi choisi consciemment de déformer le nom de Marie de Béthanie en Marie Madeleine.


C : Un peu comme aujourd’hui on entend parfois dire ‘La p’tite bonne femme’?


F : Voilà! Ce n’était pas vu positivement il y a 2000 ans. Ces femmes étaient sensibles et elles pleuraient. Leurs gestes envers les autres étaient beaux et on les nomma ainsi pour les blesser.


C : Si c’est le cas, pourquoi avons-nous conservé ce nom?


F : Parce que l’amour ne se laisse pas abattre si facilement! Dans les mondes astraux, elles ont purifié cette appellation négative et elles l’ont transformée pour en faire la force d’une sororité. La vibration est dorénavant celle de la sensibilité et de la douceur. Alors maintenant, lorsque l’on affirme faire partie des Madeleines, cette simple formule active une grande force intérieure. Ce terme nous connecte à notre lumière qui sait surmonter l’adversité.


C : C’est très intéressant. Utilisez une insulte pour s’en faire un costume de super héros!


F : (rire) Oui, c’est cela. C’est très bien d’utiliser le mot Madeleine, même si à l’origine ça ne l’était pas.


C : Comment se nommaient-elles avant cela?


F : Quelque chose en lien avec les demoiselles, mais ce qu’il faut retenir c’est que bien avant cela, elles étaient les Roses éternelles.


C : Elles s’incarnent depuis très longtemps pour transmettre leur message.


F : Oui. Elles ont débuté en Atlantide et ont fondée l’Ordre de la rose. Elles sont revenues à chaque grand passage et cela s’est transformé en l’Ordre des Madeleines. Ce ne sont pas nécessairement les mêmes âmes qui ont vécu aux deux époques, mais plusieurs l’ont fait. Aujourd’hui, il n’existe pas d’association en tant que tel et c’est donc notre mission de ramener les vertus et valeurs propager dans ces ordres ancestraux.


C : À nouveau, nous sommes de retour pour transmettre ce message. Quel est-il exactement?


F : Je vois plutôt une grande image lumineuse. Ce n’est pas un message qui se résume en une seule phrase, mais je ressens l’esprit de l’amour. Redonner la place aux femmes et reconnaitre toutes les vertus sans soustraire les hommes de la leur. L’unité et l’égalité lumineuse. Le Christ féminin. C’était le message de Yeshua d’ailleurs, bien qu’il fût déformé.


C : Il est triste de penser qu’un aussi beau message a été si déformé.


F : Oui, parce qu’à cette époque, les femmes étaient vraiment mises en retrait. Au sein de la communauté des Esséniens, on retrouvait l’égalité, mais chez les Romains et les autres peuples, c’était bien différent. Yeshua a transmis son message à ceux qui l’ont entendu. Ils ont compris ce qu’ils étaient prêts à entendre. Ceux qui l’ont transmis ensuite ont choisi les passages qui leur semblait important et ont donc exclu la portion d’égalité et d’unité avec les femmes.


C : Il me semble que les Esséniennes pouvaient étudier?


F : Oui, oui. Elles pouvaient aussi entrer dans les temples et les lieux sacrés. Elles n’étaient pas considérées comme des objets.


C : Je trouve intéressant qu’Élizabeth soit présente aujourd’hui d’ailleurs, car nous la connaissons peu, autre qu’elle est la mère de Jean Baptiste.


F : Effectivement et pourtant, elle n’est pas du tout passé inaperçue à cette époque. Elle n’a simplement pas été mentionné dans les livres. Elle est très présente pour toi, Caroline, et lorsque le moment sera venu, elle aimerait que tu la rencontres pour obtenir plus d’informations sur son parcours. Cela fait partie de ta mission de transmettre enfin son histoire oubliée qui contribuera à l’éveil des femmes. Elle est très heureuse que son témoignage contribue à l’expansion des consciences de notre époque.


C : Je m’en ferai une grande joie. Que dois-je faire d’ici là?


F : Maintenir ta confiance, ta constance et ta foi. Elle souffle sur ton âme pour te partager toute sa résilience et sa foi.


C : Ce matin, je me suis réveillée enrhumée. Ai-je quelque chose à y comprendre?


F : C’est un bon nettoyage cellulaire et tu ajuste aussi ton ADN par tes menstruations ces derniers temps. Tu ne dois pas t’inquiéter et garde confiance.


C : Ce n’est pas très agréable. (rire)


F : Elles disent que notre mission ne sera pas toujours facile et parfois même, elle sera très difficile. Penser que tout sera simple est une illusion que nous devons déconstruire si nous souhaitons réussir.


C : Nous aurons besoin de dévotion, de courage et de foi.


F : Oui, c’est nécessaire. Ce qui est aussi très important de savoir, c’est que la mission des Madeleines s’est étendue sur de nombreuses vies comprenant de nombreux échecs, car peur ont entendu leur message d’amour. Au travers de leurs incarnations, elles ont été confrontées à tant d’adversité que plusieurs d’entre-elles ont cessé de croire à leur propre message. Les humains n’étaient pas prêts à les écouter et cela les a poussé à se remettre elles-mêmes en question. Une partie de leur foi et de leur croyance fut détruire ou endormie. Oui, ils ont voulu les faire taire, mais elles ont aussi été teinté par leur haine et elles ont choisi d’arrêter.


C : Ce n’est pas une mission simple d’éveiller les consciences. Les Madeleines qui sont incarnées en ce moment même sur Terre pour soutenir l’ascension, ressentent-elles la peur de s’exprimer à nouveau?


F : MAIS OUI !!!! Elles savent que les conséquences peuvent être vraiment graves.


C : Qu’est-ce qui peut les aider?


F : Purifier leurs mémoires pour retrouver leur message d’origine ainsi que leur sororité. Anna m’explique que dans notre réalité, nous devons chercher nos alliées et que cela peut prendre de nombreuses années, mais que nous ne devons jamais abandonner. Leurs expériences doivent nous servir de leçon. Que nous devons cesser de travailler dans une équipe décousue. Nous devons nous unir! Elle me montre cette image où nous tentons de former un cercle qui ne se tient pas. Certains sont positionnés et d’autre ne relèvent même pas la tête. Pour réussir l’ascension, nous devons nous unir. Chacune doit prendre sa place, maintenant! Nous devons nous reconnaitre nous-mêmes et les autres. Trouver notre place dans notre équipe et pour le plan. Cela apportera tellement de paix intérieure. Caroline, tu dois créer une sororité. Être un point de lumière pour que les Madeleines viennent à toi et trouvent leur équipe, entame leur mission.


C : Que dois-je faire exactement?


F : Simplement être toi; un point de lumière. Elles reconnaitront ton énergie et sauront qu’elles doivent en être. Elles recevront l’appel dans leur cœur et arriveront de partout à travers le monde.


C : C’est tout à fait incroyable de sentir ce vent d’éveil et d’unité.


F : Cela est prévu ainsi. Tout va bien. Le plan s’exécute tel qu’il devait l’être. Le plan est parfait et elles font tomber une pluie de pétales d’or sur nous. Nous n’avons qu’à méditer pour la recevoir.


C : Nous ferons cela. Ont-elles un message de départ pour les Madeleines modernes?


F : De conserver la foi comme elles ont su le faire. Ce ne sont pas toutes les Madeleines qui ont réussi à conserver leur pureté et leur foi, mais toi oui, Caroline. Alors tu dois transmettre leur message, leur voix, pour aider les autres à la retrouver à leur tour. Tu dois aider les autres à se souvenir. Elles ont besoin de toi et tu seras guidées vers le soin à leur proposer. Tu dois leur transmettre les codes de lumière des Madeleines. Ta force, Caroline, c’est de n’avoir jamais perdu espoir en l’amour!



Message de Caroline:

Comme elles le mentionnèrent, il me fallu du temps pour mieux comprendre le sens de leurs propos partagés ce jour-là. J'ai eu le privilège d'être bien guidée par les Madeleines, dans cette séance et au quotidien. Chaque fois que je les appelais, elles répondaient présentent pour m'accompagner dans mes libérations et mes reconnexions. M'invitant à développer davantage ma confiance et ma foi afin d'embrasser mon rôle. À toi, soeur Madeleine, je suis désolé de tous les détours que j'ai pris avant de mieux m'aligner. À présent, je me sens fin prête à entamer le contrat qui me fut demandé et c'est ainsi que je te propose plusieurs options pour t'accompagner dans ton propre chemin de la Madeleine.



Soin énergétique Anna et les Madeleines

Dans les énergies Christiques et en communion avec Anna, Marie Anna, Marie de Béthanie, Yeshua et Lizbett ce soin t’invite d’abord à une profonde transmutation de tes mémoires de Madeleines, laissant derrière toi la souffrance et la déception afin de faire grandir dans ton cœur notre message. En libérant ta voix et l’expression de tes émotions, ton âme retrouvera ses ailes et tu t’envoleras vers ta mission de vie. Cette grande renaissance te mènera vers la reprise de ton pouvoir personnel et ta souveraineté. Femmes Divines, tu es incarnée afin de transmettre le message d’Amour du cœur des Madeleines et ce soin te permettra de t’en souvenir et d’éclaircir ta destinée. Plus d'informations.



La voie de l'initiée : Anna et les Madeleines

Du 3 au 19 septembre 2023, je t'invite dans une petite sororité de Madeleines afin de recevoir 8 soins énergétiques + 4 activations en format vidéo. Accompagnées d'Anna, Marie Anna, Marie de Béthanie, Élizabeth et Lizbett, tu purifieras des mémoires afin d'éveiller la Madeleine en toi. Plus d'informations.



Formation : Le soin énergétique d'Anna et des Madeleines

Parce qu'ensemble, nous propagerons davantage de lumière. Plus d'informations.



Initiation Marie Madeleine et les Roses

Enseignements et méditation guidée énergétique disponible sur You tube



D'ailleurs, je t'invite à joindre mes différents réseaux sociaux pour ne rien manquer des prochains services et soins des Madeleines. :)

Caroline xx

RÉSEAUX SOCIAUX














29 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page